Qu’est-ce que le coefficient de BioTope ?

Définition du Biotope

Le coefficient de biotope par surface définit la part de surface éco-aménagée (végétalisée ou favorable à l’écosystème) sur la surface totale d’une parcelle considérée par un projet de construction (neuve ou rénovation). Selon Philippe Bies, député du Bas-Rhin en 2013 il permet la « sauvegarde d’espaces naturels en ville, en combinant les moyens susceptibles d’être mobilisés : sols végétalisés, toitures et terrasses végétalisées, murs et façades végétalisés, surfaces alvéolées perméables, etc. » (source : environnement-magazine.fr).
Le CBS est un coefficient qui décrit la proportion des surfaces favorables à la biodiversité (surface écoaménageable) par rapport à la surface totale d’une parcelle. Le calcul du CBS permet d’évaluer la qualité environnementale d’une parcelle, d’un ilot, d’un quartier, ou d’un plus vaste territoire. La loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové introduit le coefficient de biotope. Le règlement du PLU peut « imposer une part minimale de surfaces non imperméabilisées ou éco-aménageables, éventuellement pondérées en fonction de leur nature, afin de contribuer au maintien de la biodiversité et de la nature en ville ». Exiger l’atteinte d’un CBS donné dans un document d’urbanisme ou dans un projet d’aménagement ou de renouvellement urbain permet de s’assurer globalement de la qualité d’un projet, en réponse à plusieurs enjeux : amélioration du microclimat, infiltration des eaux pluviales et alimentation de la nappe phréatique, création et valorisation d’espace vital pour la faune et la flore.

Quels sont les projets concernés par le Biotope?

    • Échelle intercommunale / PLUi
    • Projet urbain / PLU
    • Quartier / opération d’aménagement
    • Espaces publics
    • Tènements privés

Dans le cadre d’un remaniement du règlement de l’urbanisme vers un PLUi qui englobe plusieurs communes, le CBS est souvent intégré dans cette volonté de transition écologique. C’est le cas pour le PLUi de Grand Lac en Savoie ou encore le PLUi du Grand Chambéry.

Quels sont les types de surface à prendre en compte ?

Dans le cadre d’un projet de construction il faut généralement se reporter au valeur du CBS données dans le PLUi. Cependant nous pouvons donner les valeurs les plus communes:

Surfaces imperméables

Revêtement imperméable pour l’air et l’eau. Sans végétation. (béton, asphalte, dallage avec couche de mortier…)

Coefficient des surfaces imperméables = 0,0*

Surfaces semi-perméables

Revêtement perméable pour l’air et l’eau, sans végétation (clinker, dallage mosaïque, dallage avec couche de gravier/sable).

Coefficient des surfaces semi-perméables = 0,3*

Surfaces semi-ouvertes

Revêtement perméable pour l’air et l’eau, infiltration d’eau de pluie, avec végétation (dalle de bois, pierres de treillis de pelouse).

Coefficient des surfaces semi-ouvertes = 0,5*

Espace vert sur dalle I

Espaces verts sur dalles de rez-de-chaussée et garages, souterrains avec une épaisseur de terre végétale inférieure à 80 cm.

Coefficient des espaces vert sur dalle I = 0,5*

Espace vert sur dalle II

Espaces verts sans corrélation en pleine terre avec une épaisseur de terre végétale supérieure à 80 cm.

Coefficient des espaces vert sur dalle II = 0,7*

Espace vert en pleine terre

Continuité avec la terre naturelle. disponible au développement de la flore et de la faune.

Coefficient des espaces vert en pleine terre = 1,0*

Toiture classique

Infiltration d’eau de pluie pour enrichir ta nappe phréatique, infiltration dans des surfaces plantées

Coefficient des surfaces de toiture classique = 0,2*

Murs végétalisés

Végétalisation des murs aveugles jusqu’à 10 m.

Coefficient des murs végétalisés = 0,5*

Toiture végétalisée

Végétalisation des toitures extensive ou intensive.

Coefficient des toitures végétalisés = 0,7*

Comment calculer le coefficient de biotope ?

Exemple n°1:

Vous souhaitez construire deux villa mitoyenne sur un terrain avec la présence d’une construction existante.

Données:

  • Surface totale du terrain = 2428,48 m²
  • Biotope exigé par le PLUi = 0,5
  • Surface des toitures classique existantes = 247,57m²
  • Surface des toitures classique projetées = 205,02m²
  • Surface des toitures végétalisées projetées = 45,03m²
  • Surface de revêtement perméable = 409,01m²

Calculs:

CBS = [(0,5 x 409,01) + (1 x 1521,85) + (0 x 452,59) + (0,5 x 45,03)] / 2428,48

CBS = 0,72

0,72 > 0,5     Le CBS est validé

Votre expert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voulez-vous des cookies ?

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique concernant les cookies.

MENTIONS LEGALES